Le diplôme national du brevet évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège.

En savoir plus sur le nouveau brevet

 

À partir de 2018, l'obtention du diplôme national du brevet (DNB) repose sur :

  • le contrôle continu (400 pts) issu de la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture (voir les composantes du socle ci-dessous),

  • les épreuves pontuelles (400 pts) passées en fin du cycle 4 (classe de 3e) :

- une épreuve orale pendant laquelle l'élève présente un projet travaillé dans le cadre d'un enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) ou d'un des parcours éducatifs, permettant notamment d'évaluer la qualité de l'expression orale (100 points),

- des épreuves écrites portant sur le français (100 points), l'histoire-géographie et l'enseignement moral et civique (50 points), les mathématiques (100 points), et sur les sciences de la vie et de la Terre et/ou la physique-chimie et/ou la technologie (50 points).

L'épreuve orale du DNB :

La durée de l’oral est de 15 minutes :

  • 5 mn pour l’exposé : il est possible (et souhaitable) de s'appuyer sur une de ses productions (affiche, diaporama, enregistrement vidéo ou audio, etc.). Cette réalisation concrète ne doit venir qu'en appui de son exposé. L'épreuve est avant tout un oral. Le sujet sera brièvement introduit (rappel du contexte) puis développé et terminera par une conclusion personnalisée.

  • 10 mn pour l’entretien avec le jury : questions qui porteront sur le sujet exposé oralement et son contexte (réponses argumentées et développées). Le jury sera composé d'au moins 2 enseignants de l'établissement (pas forcément ceux avec qui les thèmes ont été travaillés). L'évaluation portera sur : le contenu de l'exposé, la technique de la prestation, la capacité à échanger sur le sujet. 

L'épreuve se déroulera mi-juin, une convocation officielle sera remise. Le choix définitif du sujet à présenter devra se faire 15 jours avant (cf. document distribué).

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Il définit les compétences, basées sur des connaissances relevant des différents domaines d'enseignement, qu'un élève doit progressivement maîtriser pendant la scolarité obligatoire.
Lire la documentation officielle

Les composantes du socle commun :

Le socle commun s'articulera en cinq domaines de formation définissant les connaissances et les compétences qui doivent être acquises à l'issue de la scolarité obligatoire :

  • les langages pour penser et communiquer,

  • les méthodes et outils pour apprendre,

  • la formation de la personne et du citoyen,

  • les systèmes naturels et les systèmes techniques,

  • les représentations du monde et l'activité humaine.

La maîtrise de chacun de ces domaines s'apprécie de façon globale, sauf pour le domaine des langages qui, du fait de ses spécificités, comprend quatre objectifs qui doivent chacun être évalués de manière spécifique :

  • comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'écrit et à l'oral,

  • comprendre, s'exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale (ou une deuxième langue étrangère),

  • comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques,

  • comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps.

Ce sont donc au total 8 composantes du socle commun (les 4 objectifs du premier domaine et les 4 autres domaines) pour lesquelles l'élève devra acquérir un niveau de maîtrise suffisant.

L'ASSR

Pour se préparer c'est par ici.

La formation PSC1